Le fil de l'actu des Bleus

Quelques bleus étaient présents le 23 septembre dernier à Cérelles sur la trace des biches et notamment la jeune génération en la qualité d'Hector.

Sur la trace des bîches

D'autres bleus ont posés leurs roues en Mayenne pour découvrir de nouveaux chemins à l'assaut du Mont Rochard. Il s'agissait d'une randonnée réputée, la transcoevrons. 

Transcoevrons Copie

Toujours le 30 Septembre, 3 bleus ont démarré la saison de Cyclo-cross à Monnaie, éternel 1°er rendez vous annuel en Indre & Loire. 40 partants.

1- Morgan Lopez   ACV

2- Jérôme Delaire Crossroads

3- Collin    Cyclisme Val de Loire

14- Séb. Briand ACV

23- Eric Egistei ACV

De nombreux bleus se sont présentés à Rivarennes le 14 Octobre pour une nouvelle (bonne) Poire Tapée. Les circuits sont toujours plaisants et attirent tous les vététistes locaux.

 

La Poire Tapée capture

 Fondetta 2018, un grand cru pour les bleus de l’ACV :

Encore une belle organisation pour cette 8ème édition de la Fondetta VTT qui s’est déroulé sous un soleil de plomb samedi dernier.

Par contre, cette fois-ci les bleus sont venus en force et ont obtenus de très bon résultats.

Tout d’abord les jeunes de l’école de vélo, dont la plupart effectuait leurs baptême du feu, ont pris le départ à 14h30 :

Léonor, Louis, Julian, Idris, Rémy, Romuald et Enzo ont pris le départ et au final quatre montent sur la boite

- Léonor 2ème féminine

- Rémy remporte sa première victoire avec Julian en 3ème place pour les benjamins

- Romuald 2ème en minime

Bravo à tous ces jeunes qui ont eu le mérite de finir sur un circuit physique et un peu trop technique pour certains d’entre eux

Chez les grands, il y avait aussi beaucoup de bleus dans les rues de Fondettes :

Sébastien P., Sébastien B., Cédric, Morgan, Jon, Richard, et moi-même étaient sur la grille de départ à 16h30

Bravo à Seb et Morgan, qui dans un peloton très fournit cette année, terminent 2ème et 4ème du scratch derrière Alexandre DELETANG en très grande forme samedi après-midi.

- Sebastien P. et Morgan L. 1er et 2ème de la catégorie Master

Bravo à tous et rendez-vous l’année prochaine pour la 9ème édition

20180929 132643 20180929 183533

20180929 183803  20180929 185212

 

 

Les Bosses de Provence (13) 23/09/2018

J'avais décidé pour cette année de finir par quelque chose de différent du Roc. Mon choix s'est porté vers une très renommée cyclo, Les Bosses de Provence magnifiées par les Calanques. Le lieu de départ est situé à Marseille Lumigny plus exactement à la Fac Aix-Marseille.

Le nombre d'engagés est record et mérité en regard de l'organisation et de la bonhomie de l'équipe de bénévoles. 3 circuits s'offrent à nous et j'opte pour celui de 130 km avec 2260 de déclivité positive. Nous sommes 2500 dans les SAS de départs tous circuits confondus. Le départ est retardé suite à une grave chute (col du fémur) intervenue durant l'échauffement. A froid, nous démarrons par le col de la Gineste menant à Cassis. Les 3 derniers kilomètres sont les plus pentus.

Je me situe dans les fins fonds du peloton depuis le coup de sifflet malgré mon accélération dans les derniers hectomètres. C'est mon 1°er constat. Le niveau est relevé. J'aborde la descente à fond les ballons. En bas, on vire autour du rond point pour prendre la direction de La Ciotat et de la route des crêtes. Etonnament, on remonte déjà. C'est la Pas de Belle fille, presque 3 km à 6%. Je m'accroche et je ne perds pas les roues. Pourtant après seulement 12 km, il n'y a plus de peloton. On traverse La Ciotat au milieu de la circulation boquée par la maréchaussée et on file vers Le Grand Caunet que je redoute. Bingo, je perds très vite le fil et je me retrouve seul face à moi même. Les 6 km à 6% seront longs. Personne ne revient par l'arrière et je n'aperçois plus personne devant. Comme pour toutes les montées, je remets la plaque sur le dernier kilomètre. Je vais revenir sur un groupe conséquent puis les dépasser. Cependant, mon orgueil prend une claque au sommet quand le groupe de tête du 93 km me passe et me laisse pantois sur le plat. Ils sont tellement véloces que je suis dans l'incapacité de prendre les roues...

Encore un raidillon à l'horizon, celui du col de l'Ange. Plus simple pour moi. Durant 15 km alors, je suis sur un toboggan. On monte puis on descend, puis on remonte...bref, je reste en prise avec ce mistral toujours plus fort qui tournicote.

Quelques murs que je franchis la langue sur le pneu et enfin à travers de toutes petites rues, j'attaque le morceau de choix de ce parcours, le Col de l'Espigoulier long de 10,5 km et 5% de moyenne. Il fait chaud. Mon compteur affiche 31°. Les 5 premiers sont durs, ventés et le soleil tape fort. Le col est scindé en 2 parties avec un ravito bienvenu. Je vais y rester 5 minutes car j'ai réellement besoin de récupérer.

J'aborde ensuite les 5 derniers kilomètres dont le % ne dépasse pas les 5%. Je reprends alors des coureurs. A partir de cet instant, je ne serais plus doublé. Je vais profiter malgré tout du panorama. Superbe. La  vue sur ces décors typiquement méditérranéen aiguise mes sens. Au loin la mer bleu qui se fond dans ses paysages ocres, empreints d'essences de pinède...Le bonheur est ici et maintenant.

La descente de l'Espigoulier m'est très favorable et je reprends les "morts". Je passe Géménos, très belle bourgade provençale où il doit faire bon de flâner les jours de marchés...puis j'attaque le petit Caunet, 7 km à 3%. C'est dur. Je me fais avaler par les cadors du grand circuit, impressionnants de vitesse et de puissance. On se rapproche du final avec la côte des Bastides et la montée vers Aubagne. Enfin, on redescend vers Bédoule et Roquefort, lieu de ma villégiature du week-end. J'entrepends la descente rapidement car plus loin devant j'ai reconnu un groupe qui m'abandonné plus tôt dans les pentes du Caunet. Je vais les rejoindre au pied de la Gineste. Il reste alors 7 km de montée. Il me reste de la force. Je m'économise dans les premiers lacets bien trop durs pour moi puis je vais lâcher les chevaux.

La descente est rapide  vers Marseille. Je vire par la gauche au dernier rond point. Il me reste 2 km de faux plat montant. Le mistral me fouette le visage. Je donne tout. Je franchis la ligne en 5h26 soit 26 mn de plus que mon objectif initial et à une bien piètre 414° place sur 565 finishers.

J'ai tout donné. J'en ai pris plein les yeux, plein les jambes. Je me suis confronté à un peloton de haut niveau. Bref, une superbe cyclo, certainement la plus belle. Je reviendrai !!!BP2572 12h06m47s BDP EGD 0914 BP2572 CRI3977 FINAL BP2572 0923 13h48m38s BDP TJO 3628

La Gamelle Trophy (72) 23/09/2018 par Séb Br

Pour cette année Je n'ai pas fait d'abus la veille. Cela m'avait  joué un bien mauvais tour l'année dernière car on fête toujours l'anniversaire de ma femme. Donc je pars pour cette gamelle trophy en pleine forme mais avec juste comme objectif de gérer et me faire plaisir car de toute façon je perds trop de temps en descente ? Le départ est tranquille en dernière ligne mais de bonnes jambes qui me permettent de doubler pas mal de monde dans les bosses; Pendant 10km je vois Jon 100m devant moi puis au fur à mesure des descentes que je passe à pied il disparaît... je continue mon petit bonhomme de chemin pour attaquer le dernier tour avec encore de bonnes jambes ce qui me permet de déposer pas mal de coureurs partis trop vite et finir relativement frais en 3h55 soit 11mn de mieux que l'année dernière à la 83eme place. Seuls 115 courageux sont finishers sur 300 partants...

  1. BONASSI (UC Darnetal)    2:50
  2. DEMORIS (UV Descartes) 2:52
  3. MOREL (Aunay VTT)         2:53

       21 LOPEZ (NL)                       3:19

       34 ALVES (Paul Bert)             3:25

       38 FOSSE (Crossroad)          3:28

       56 Jon CATTAERT ACV       3:39

        74 BOUDEVIN (Fondettes)   3:47

        83 Sébastien BRIAND ACV  3:55 

        88 GUITTONEAU (On Off)     3:59

        93 NOUVELLON (UCJT)        4:06

20180923 143311 p1080695 20180923 143549 p1080717  20180923 143001 p1080663

20180923 143241 p1080688 20180923 134701 dsc03615 20180923 154948 p1080839

 

L'école de vélo du Team ACV

Reprise de l'école de vélo : des jeunes en très grand nombre ravis de repartir pour une nouvelle aventure

Ce samedi 15 Septembre était synonyme de reprise pour l'école de vélo. Pour cette première séance, de nombreux enfants était ravis de remonter sur leur montures dans les bois de Ballan mais aussi une dizaine de nouveaux licenciés ou en devenir. Au final, 27 jeunes répartis en 2 groupes assez homogènes (et c'est tant mieux).

Le groupe d'ados (12-15 ans) sous la coupe du Prez Phiphi est parti rejoindre à fond les ballons d'autres bleus sur le parcours du bicentenaire.

Quant à moi, en charge des plus jeunes (8-11 ans) découverte des bois de Ballan avec 13 vététistes (dont 2 féminine, super !) et 2 parents accompagnateurs.

Cela promet de gros groupes tout au long de l'année

Un troisième groupe pourrait se former dès le weekend prochain avec l'arrivée potentielle de jeunes bambins (6-7 ans) dans l'école de vélo.

20180922 143607

XC Buthiers (45) Championnat de France SNCF

Pour la deuxième année consécutive , j'ai réussi à me qualifier pour les championnats de France SNCF. Après la Gamelle Trophy l'année dernière, au tour du XC de Buthiers dans le 77.
Accompagné de deux confrères du 37 (Silvere et Morgan L), nous découvrons le matin même un très beau parcours de VTT. Organisé par le club de Puiseaux, il s'agit d'un parcours technique (et même trop pour mon pilotage médiocre) et assez exigeant avec de beaux taquets dans un terrain sableux. Un vrai paysage de forêt de Fontainebleau.
Au final je termine 19ème SNCF et 27 au scratch. Je me fais même prendre un tour par les 2 premiers du Scratch (Demoris et Bazin) mais normal car je perdais trop de temps dans la partie technique. Dommage

Jérôme

Pied page site Logos Sponsors