J'avais décidé cette année de découvrir les routes de la région parisienne par le biais de la cyclosportive "La Raymond Martin". Le circuit choisi, celui des 90 km emprunte les routes du gâtinais naviguant entre île de France et Loiret.

Placé dans le dernier sas, je ne verrai jamais la tête de course..le départ est rapide et le peloton de 215 coureurs attaquent directement un long faut plat. Le peloton s'étire, casse et provoque une multitude de grappes. Je suis déjà dans le rouge vermillon et je vois au loin les plus rapides prendrent la poudre d'escampette.

Le petit groupe dans lequel j'évolue, grossit au fur et à mesure de son avancement plutôt rapide. Il se nourrit de coureurs ou groupes de coureurs partis plus vite. A mi-parcours, il est constitué d'une 50taine d'éléments. Je passe les côtes toujours plus difficlement. J'en ai dénombré cinq longues de 1 à 1,5 km. Je vais lâché une première fois dans la 3°ème. Je vais plus loin me faire la peau pour rentrer puis de nouveau buter sur la côte suivante. Nous constituons alors avec mes autres camarades de galère un groupe de chasse. Nous allons presque toucher du boyau les dernières roues du peloton au pied de la bosse finale dont les pourcentages me seront fatals. Malgré mes efforts, personne ne viendra me relayer pour revenir durant les 6 derniers kilomètres.

Je finirai 95° soit dans la première partie en réalisant à titre perso mon modeste objectif...Quoiqu'il en soit, la Raymond Martin est une belle épreuve dont les organisateurs sont à saluer.

RM 2019

Pied page site Logos Sponsors