bannierepubrando2019

Préparation à la Randonnée des Châteaux

Venez nombreuses et nombreux nous retrouver le dimanche 24 novembre à partir de 7h30 à la ferme de la Haye pour la 9° édition de La Randonnée des Châteaux. 

Resized 20191116 0954122 copy Resized 20191116 1029591 copy Resized 20191116 1150211 copy unnamed copy copy Resized 20191116 0953481 Resized 20191116 1031572

CR de la saison cyclo-cross Nov 2019

Scénarisé par le grand Séb

Le week-end dernier avait lieu le cyclo-cross de la ville aux dames sur un nouveau parcours. Quelques devers délicats qui me fond perdre du temps car je manque de confiance dans les portions techniques, mais malgré tout content de moi physiquement je me sens bien et je vais me classer 11eme.

Vendredi avait lieu le CX des grands arbres. Je décide de participer à la course élite avec le tour chrono. Les sensation sont bonnes aprés un départ chaotique je remonte sans discontinuer des places mais je fini cramé. 50mn c'est long... encore fier de moi et pour la premiére fois je ne prends pas de tour par les premiers, malgré les conditions météo trés difficiles. Notre briscard Eric Eg, franchit la ligne brillamment en 11° place.

Dimanche 03 novembre, il s'agit du cyclo-cross de Notre Dame d'Oé. Le circuit tout en glisse mais pas de pluie. Mon départ est laborieux puis je prend mon rytme pour grapiller des places. Je subis plusieurs problèmes mécaniques qui ne m'empêcheront pas de rentrer dans le Top 10, 9°ème pour être plus précis. Globalement, le niveau entre PC et régionaux n'est pas si différent car je dénombre pas moins de 4 coureurs re-descendus courir en PC...

Dimanche 10 novembre, je participe au cyclo-cross de Chauvigny dans la Vienne. Le parcours est plutôt réussi. Quelques singles en forêt puis une partie avec des whoops ainsi que des virages relevés. Je me retrouve au départ avec des locaux tels que Demoris, Gwen Guedard ou JP Remenieras au beau milieu d'un peloton fourni d'une 40taine d'unités. Le niveau est très élevé. Mon départ est correct ce qui me permet de distancer mon camarade Montlouisien. Les tours défilent. Ca roule vite...Toutefois, passé la demi heure, je commence à flancher et je perds malheureusement quelques places... Puis les hommes de têtes nous doublent. Clairement, nous ne jouons pas dans la même cour.

Je ne regrette pas le déplacement car le circuit était propre et sec.

Resized FB IMG 1572795327655

 

 

 

 

La Fred Mistral (87)

Scénarisé par Jon

Pour finir cette saison 2019 je décide de suivre les conseils de Christophe et Tom tom et m'engage sur la Frederic Mistral, une course ufolep au format mini-raid totalisant 42km et tout juste 1000 mètres de dénivelés positifs.
Le point de départ se situe dans le petit village de Blond, non loin de Bellac dans le département de la Haute-Vienne (2 heures de routes environs de Tours).
Cette course nous fera parcourir les alentours de la région avant d'entamer une montée finale vers les monts de Blond à environ 500 mètres d'altitude, pas si mal pour le coin et donnant accès à de beaux points de vues !
Comme chaque année c'est un très beau succès et nous serons nombreux à prendre le départ du raid chronométré. Petit bémol je trouve, c'est un peu le désordre sur la ligne de départ, les VTTAE prenant le départ 5 minutes avant nous (pourquoi pas l'inverse sachant que nous rattraperons les premiers électriques après seulement 30 minutes de course..), et le reste des catégories n'étant pas du tout classé, ce qui occasionnera de nombreux bouchons dans les premières bosses du parcours.. Pour ma part j'arrive après un petit échauffement à 8H20 (départ 8H35) sur la ligne de départ, celle-ci étant déjà PLEINE, pas de bonne augure pour faire un bon start donc..
Le départ lancé, je fais de mon mieux pour remonter de nombreux concurrents, me retrouvant rapidement avec les concurrents qui feront route avec moi tout au long de la course.

C'est un tracé plutôt roulant dans sa première partie, avec malgré tout de très belles bosses permettant de faire une sélection parmi les plus costauds dans cette exercice ! Spécialités de la région, toutes sortes de pierres et rochers, ce qui donnera un circuit technique malgré tout, certaines descentes demandant un bon coup de guidon pour ne pas se mettre au tas, les pluies des derniers jours ayant rendu le parcours particulièrement humide et boueux par endroit.

Mes sensations seront très bonne (ma nouvelle monture aidant également), je remonterais 1 à 1 les concurrents jusqu'à la vingtième place environ, malheureusement mon cruel manque de gestion de l'alimentation me frappera de plein fouet et une fringale me stoppera net dans mon élan, au pire moment de la course lors de la montée de la dernière bosse (1km de montée à 6km/h de moyenne..), me faisant perdre une quinzaine de places.
Je finirai avec le peu de lucidité qu'il me reste et après une descente très technique ou je ne faisais pas le fier à une 34ème place, la déception étant bien grande malgré une bonne performance sur les 90% de la course.

Je suis malgré tout très content d'avoir pu participer à cette très belle course, qui vient la clôturer ma saison de VTT; me focalisant désormais sur notre randonnée, le 24 Novembre prochain.

DSC 7744

Roc d'Azur Edition 2019

Scénarisé par Jéjé

Après une journée de transport sans encombres, me voici arrivé en gare de St Raphael où le soleil et la chaleur m’accueillent pour mon 4ème Roc . Un petit tour d’auto-stop et hop arrivée au camping de la plage en moins de 30 min afin de rejoindre nom compagnon de route Dominique (le prez du VSC) pour cette nouvelle édition. Et oui, cette fois-ci je serais le seul bleu à faire le déplacement. Je m’installe rapidos, et enfourne le Spark (merci Domi pour le transport du vélo) afin d’aller récupérer les plaques car le départ est de bonne heure demain matin.
Après une nuit calme et reposante en toile de tente, nous nous élançons Domi et moi pour le Roc Marathon et ces 83 km et 2400 m de D+. Départ tranquille en vague 3 car il s’agit d’une première pour lui dans le massif des Maures. Nous bouclerons ce Roc Marathon à son rythme et sans trop de bouchon en 7h14 min. Ceci me permettant de prendre un vrai plaisir tout en profitant de superbes paysages Méditerranéens.
Petit décrassage samedi matin dans le Fournel tout en profitant du spectacle offert par les tandems. Ça va, il reste du jus pour lâcher la bête (le Spark bien sûr) demain lors du Roc d’Azur. Après-midi, visite du salon où l’on a trouvé qu’il n’y avait pas grand monde.
Dimanche matin, place à la course reine de ce weekend, le Roc d’Azur. J’arrive sur le site de bonne heure afin de ne pas être en fond de grille. Pour moi, c’est un départ à 10h15 en vague 4 et Domi en vague 8 avec un départ 1 heure après moi. La corne sonne le départ, et me voilà parti sur un gros rythme. J’accroche dès le départ le groupe de tête et j’attaque la première bosse dans le camping dans les premières positions. Les bosses et les descentes s’enchainent très rapidement (le Fournel, la Flute, Les Clapiers) par notre groupe de 4 personnes que nous avons formé dans la montée de la Flute. On double un nombre considérable de participants et je m’étonne encore de la mise en place des dossards dans les vagues précédentes.
Dès le début de la descente des Clapiers, gros blocage sur une marche un peu plus grosse que d’habitude. Notre petit groupe se disloque dans l’attente et au final 7 minutes de blocage. Vraiment dommage surtout au moment de passer la ligne d’arrivée. Petit arrêt au ravito de Car Brulé afin de refaire le plein d’eau et j’arrive en haut du Bougnon en 1h56. Dernier effort dans la Dalle en béton (700m à 9.5%), le reste du parcours passe très bien malgré le monde. Dernière descente et on ré accélère avant la plage. Les crampes commencent à apparaitre lorsque l’on dépasse le 35 km/h. Piste cyclable avec vent de face et entrée dans la zone d’arrivée. Il y a du monde qui revient derrière alors j’accélère pour couper la ligne en seulement 3h03m51s très content de mon chrono et une 502ème place au scratch sur les 4 500 participants (dommage pour les 7 min de perdu). LA gagne se joue au sprint en seulement 2h07 et notre jeune français Jordan SARROU
Maintenant, une bonne bière pour récupérer et un petit tour à la piscine en attendant mon compère qui finira son premier Roc en 4h07 avec 40 min de bouchons cumulés. Bravo Domi

Resized DSC 43261 Resized DSC 43191 1 

Gentleman de Savigné (37)

Scénarisé par Cédric

Comme depuis plusieurs années, j’attends avec impatience si des épreuves de Gentleman sont organisées en cette fin de saison car je trouve ce type de course tant dans l’ambiance que dans le déroulement super sympa.

Le principe d’une épreuve de Gentleman, c’est d’associer un « jeune » et un « moins jeune » dans une course en CLM d’environ 20 km avec à l’arrivée un temps scratch et un temps dit compensé calculé en fonction de l’âge du gentleman à savoir la déduction de 12s/mois/an à partir de 40 ans.
Ces courses permettent souvent de côtoyer des célébrités du monde du vélo actuelles et passées. C’est un moment où les anciens se retrouvent à s’affronter en CLM comme au temps où ils étaient juniors.
J’ai formé une équipe avec mon beau-père qui à 72 ans et nous avons réalisé les 24 km à une moyenne de 40 km/h !. Résultat nous nous sommes classés 1 er au temps compensé et 12 ème au temps scratch. Parmi les 74 équipes engagées, un duo d’extraterrestres composé de Jérémy ROY & Toumy Degham a parcouru les 24 km à 48 km/h de moyenne et ils ont été talonnés à 20 secondes par un duo de jeunes en provenance d’Orléans de 17 ans !!

GTLM Savigné GTLM Savigné 2

Pied page site Logos Sponsors