bannierepubrando

 

Gamelle Trophy Edition 2016

Voila, c'est déjà fini. La Gamelle Trophy est dans l'Ouest la Mecque du VTT, la course à ne pas manquer. Qu'importe la météo, elle préfigure la fin de saison ou la dernière préparation avant le Roc d'Azur.

Malgré une averse souhaitée par les organisateurs afin de rendre le terrain plus meuble, ce sont plein de bleus courageux qui ont arpentés les chemins et les traces concoctés par Tourisme Aventure à qui je rends un vibrant hommage pour ce bel ouvrage.

C'est Loïc qui attaquait en premier de cordée les hostiltés le samedi en prenant une magnifique 11°ème place sur 51 finishers dans la catégorie des minimes. Lolo M a préféré le dimanche matin la rando et le parcours des 60 km.

Nous étions 5 à vouloir en découdre sur la course et ses 55 kms et 1550 mètres de déclivité positive. Aucun d'entres nous n'étaient bien placés sur la grille de départ. Pire, je suis parti "bon dernier"...ce qui était peut être révélateur.

Jérôme en mode avion va survoler sa course et améliorer de plus d'un quart d'heure son temps de 2015. Il franchit la ligne en 87° position à hauteur des Fonteneau ou Feuillette avec 3h27 au compteur. Il a franchi tous les obstacles et notamment montants avec brio et vélocité. Bravo à sa superbe performance qui vient couronner une très, très, très belle année.

Willy a enfin vaincu le signe indien. Après avoir abandonné 3 fois de suite cette course devenue au fil des temps quasi mythique (et mystique ?!?!?), il termine 151° en moins de 4h00. Il a pu repartir de Sillé plage, le coeur plus léger.

Eric s'est accroché comme un beau diable. Jamais vaincu répondant présent à chaque défi, il passe la ligne 183° en 4h16. Je rappelle que nous étions 358 au départ...

Francky, parti très fort et devançant même Willy au second tour, fut victime d'une énorme fringale, abandonné à son funeste sort par les lutins des sous bois. Perclu de crampe, mais en vieux grognard, il a su poussé sa machine jusqu'au bout en accomplissant un exploit tout en bleu, celui de finir en 4h27 dans le top 200.

Et puis moi. Moi qui suit passé de l'illusion de la compétition à VTT à celle d'un randonneur en mode diesel mais... sans turbo. Je voulais gérer ma course, c'est ce que j'ai fait. Trop même. Sans jamais accélerer, mes temps de passage sur Strava sont tous plus faibles les uns que les autres versus 2014 et 2015. J'aurai pu finir sans fatigue tellement j'ai eu le temps de profiter des paysages. J'ai écumé le parcours jusqu'aux derniers kilomètres. A quelques encablures de la fin, la panne mécanique ultime "m'a sauvé" du déshonneur. Je garderai dans un coin de ma tête la place que j'aurai du faire...c'est triste de regarder finir les coureurs que l'on a en ligne de mire ou bien de voir franchir la ligne tous ceux que l'on a dépassé aux détours d'une trace, d'un virage...

Bref, les cadors s'en sont donné à coeur joie et c'est l'ex pro, Nicolas Bazin qui remporte l'édition 2016 devant notre meilleur réprésentant, en l'occurrence Sébastien Pelé. 

XC Bourgueil Trophy by Steph

Bourgueil Trophy : à l’heure au rendez vous !

C’est lorsque j’ai appris qu’il y aurait une course de VTT à Bourgueil que j’ai définitivement décidé de faire la saison. Les organisations du Sport Nature Bourgueil sont toujours haut de gamme, la pente et Côte trail et VTT notamment sont exceptionnelles. Quand j’habitais à Bourgueil je rêvais d’une belle course de XC voire XCM … ils l’ont fait !

Bourgueil Trophy était donc un objectif pour moi. Il fallait juste arriver à trouver la recette pour qu’il soit compatible avec l’autre objectif du moment : le Cross triathlon de La Flèche (72) qui a lieu une semaine après. Il ne faut pas se leurrer, être au meilleur de ses capacités en VTT en préparant un triathlon c’est compliqué.  J’ai choisi de ne pas sacrifier de séance de natation et de course à pied, quitte à manquer d’un peu de puissance en vélo, et de bien bosser la technique pour compenser .

La semaine précédant la Bourgueil Trophy s’est donc déroulé ainsi :

Lundi : 50 min de Home trainer avec  10x1’/1’ à PMA 95 à 100 RPM

Mardi : 45 min natation – 2200m allure course

Mercredi : 1h05 Course à pied VMA avec  8x30’’/30’’ – 2’- 6x45 ‘’/45’’ – 2’ – 4x 1’/1’ –  12 km

Jeudi : 1h20 VTT sur le circuit de la course  - reco et premiers km vite pour voir…

Vendredi :40’  Natation   1800m

Samedi : repos

Dimanche : course

Pas vraiment de tout repos, mais les séances sont courtes et je sens que je récupère bien. On s’en doute, s’il n’y avait pas eu le crosstri , je m’y serais pris autrement !

La course :

Le circuit que j’avais repéré avec Gaylord en juillet (merci pour tout le travail qu’il a accompli) faisait 10 km et bien que pas fini à l’époque laissait entrevoir que ce serait long pour faire les 4 tours. C’est technique et  physique, un beau circuit comme on en voudrait toute la saison (la topographie de certains lieux de course ne s’y prête pas toujours hélas).Je partais donc  pour 3h00 de course. Mais au final, quelques passages n’ont pas été retenus et le circuit s’est vu raccourci tout en restant super sympa et … exigeant. Je me suis arrangé avec Nadège pour qu’elle me ravitaille sur le circuit, merci Nadège.

Je me sens en forme et plutôt serein. Il n’y a pas beaucoup de monde au départ, c’est dommage. Cela permet de faire un départ groupé toutes catégories à l’ancienne, j’adore !!

J’adore mais pas longtemps,  les jeunes ont le feu aux pattes et après quelques minutes, en haut de la première bosse, j’ai le cardio à un niveau que je n’avais pas atteint depuis bien longtemps !! On se calme. Sur ce genre de parcours, chacun se retrouve vite à sa place. Une fois sorti de la zone rouge, je prends mon rythme et m’applique dans les passages techniques afin de :

  1. Rouler vite à moindre coût
  2. Ne pas tomber (loupé ! mais sans gravité)
  3. Gérer le matos (n’est-ce pas Jérôme)

Je me régale…. Et m’endors un peu. Deux espoirs me reprennent dans une bosse, ils grimpent super vite mais dans le technique je les rattrape et les repasse sans trop forcer. L’un d’eux lâchera l’affaire, l’autre me reprendra dans la dernière bosse qu’il monte comme une fusée. Tout ceci me confirme que ma préparation est conforme à l’attendu : manque de puissance dans le physique et bonne aisance dans le technique.

Après 4 tours et 2h 07 de course, je passe la ligne aux alentours de la 10ème place (à vérifier) et gagne la catégorie de Master 3 et 4.

L’objectif est atteint. Tout s’est bien passé, conforme à ce que j’avais prévu. Je sens bien que la préparation de triathlète m’apporte énormément de chose en terme d’endurance et de forme générale et en particulier le gainage et le haut du corps. Mais cela ne permet pas de rivaliser dans certains registres. Le compromis course à pied/vélo et le temps consacré au vélo (je ne roule que 1 ou 2 fois par semaine en général) me limite en puissance sur le vélo.

Prochaine étape le 18 septembre à la Flèche pour 1000m de natation, 31 km de VTT et 9 km de course à pied. D’ici là il faut…..récupérer !

Jérôme a malheureusement abandonné sur un maudit ennui mécanique. Après avoir cassé sa roue, il a du jeter l’éponge malgré un bon classement en course.

Rando des Lys à Monts (37) 11/09/2016

Bien que de nombreuses manifestations se téléscopaient ce week-end (Montlouis, St Maure, Tauxigny & Bourgueil), les concepteurs de ce calendrier ubuesque n'ont pas empêché l'affluence venir récompenser nos camarades d'Aventuraid 37 VTT. Ils nous avaient concocté un parcours très ludique où (on voit les connaisseurs !!) ils ont su exploiter au maximum les bénéfices du périmètre.

De longue Plaine à la Tortinière, ce sont aps moins de 7 bleus en 2 groupes distincts qui sont venus arpenter les chemins et sous bois. Eloïse, notre gladiatrice des 24h était accompagnée par Sophie et José. 

J'ai rejoint en qualité de voisin dans un premier temps Romain puis nous avons retrouvé Francky & Lolo M victime d'une maudite crevaison. Le rythme imprimé par Francky ne permettra pas à Romain de suivre, trop occupé à batailler lors du passage de chaque obstacle.

Véloce et puissant, Francky va nous faire avaler le circuit à plus de 19 de moyenne. Totalement asphixié dans la côte de l'Afpa, je comprendrais plus tard par le biais de Strava que Francky cassait la baraque ce matin.

Très belle affluence, de nombreux clubs présents ainsi que les têtes d'affiches du 37, bonne ambiance, organisation festive. Bref, du bon temps.  

24h VTT Touraine les 3 et 4 Sept made by Team Manager RITCH

24,4,71,50,1
1,600,60,2,3000,4000,10,1000
100,250,1,50,61,30,50,1,0,0,0,20,0,0,1,4000
0,2,0,1,2,16,15,4,4,1,1,1,-250,0

 

Pour cette nouvelle édition des 24h00 VTT la chaleur était au rdv !!! même un peu trop ...

Quelques changements cette année, nouvelle zone de relais et surtout parcours plus long (environ 1km bien usant avec beaucoup de relances) et la dernière montée changée.

Tout d'abord Coralie, Léonor et Loïc se sont élancées sur la course des jeunes. Une belle prestation dans l'ensemble pour une course de reprise.

Notre tour arriva, l'équipe modifiée cette année était composée de Jérôme Romain PhiPhi Éloïse Richard et Gwenaël (dans l'ordre des relais), nous étions dans la catégorie mixte.

Jérôme pris un super départ dans une course très rapide avec un terrain très sec (donc rendu piégeux ) et surtout poussiéreux, après Romain, phi phi, Éloïse et moi étions à la planche et je passe le relais à Gwenaël...

Comment dire c'est là que les ennuis commencent pour lui ....dans son 1er tour, 1 crevaison, puis dans son 2ème relais 2 crevaisons ...

Alors la nuit tomba et la chaleur aussi sauf en sous bois, à partir de 23h00 nous coupons l'équipe en 2. Nous perdons moins de 2 minutes seulement au tour ... pour le 1er groupe tout roule, par contre pour  Gwenaël, pour son 1er relais de nuit, c'est la chute ....avec en prime la tête de l'humérus de cassée... donc l'abandon... ON LUI SOUHAITE UN BON REPOS !!!

Moi j'apprends la nouvelle vers 5h30 au retour de ma pause... Je me dis que cela va être long, voir même super long car Romain devait le déposer à la clinique.... Donc nous allons finir la course de 8h30 à 14h00 à 4 !!!

Tout le monde était motivé pour finir, aller au bout ....du bout de ces 24h00 ... avec le risque qu'un de nous explose physiquement !

Chacun pris ces relais, même Éloïse une vrai machine, encore bravo mademoiselle !!

Jérôme qui fut notre meilleur relayeur avec de très beaux chrono, clôtura ces 24h00 avec 10 tours !! comme notre prezz Phi Phi, toujours jeune !!

Éloïse et moi 9 tours !!! belle perf enfin Romain 7 tours, Gwenaël 4 tours ....(un peu chat noir la famille Bohineust pour les courses en relais !!!)

Nous finissons 4/5 en mixte mais avec une belle satisfaction d'avoir pu finir.

Toujours une belle organisation (Bravo Nadège, Carole et les autres ) avec un Rémi de feu au micro !!

Je tiens à remercier Nico de chez Véloland pour les ravitos, Sophie pour ton gâteau !! et nos voisins l'équipe Magicreme ou les Poulidor des 24h00 Touraine !!!

Allez à l'année prochaine, bonne récup à tous !!

Votre team manager Ritch !!!!

Prix FFC Esvres (37) le 04/09/2016

Nous étions 2 bleus présents hier pour cette course sélective extrêmement bien organisée par l'équipe du Crac Touraine. Eric et moi même avons connu des fortunes diverses. Le circuit plus réduit que l'an passé, nous condamnait à grimper par 10 fois la côte amenant les coureurs du centre ville jusqu'au Chateau de la Dorée. Bien en jambes, Eric est resté dans le peloton des costauds avant d'imiter Froome et revenir en courant le vélo à la main victime d'une bien tragique crevaison.

Lors de ma dernière venue à Esvres, j'avais crevé sur la ligne de départ. Hier, j'ai crevé avant de m'échauffer. C'est toujours ça de pris. Tout comme à Cravant, j'ai lâchement abandonné sans même me faire lâcher. J'ai "simplement" lâché dans la tête. Plus envie. Année pleine, trop peut être. Emploi du temps trop millimétré...

Belle course où il y avait vraiment de quoi bien se comporter pour nous 2. La prochaine fois ?!?!?

banniere100